Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

N°1 = Le Bon, la Brute et le Cinglé (Kim Jee-woon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Le Bon, la Brute et le Cinglé
écrit et réalisé par Kim Jee-woon








Doté du plus gros budget jamais accordé à un film sud-coréen, ce western oriental bourré de références, d'humour et de générosité confirme la place de Kim Jee-woon parmi les plus grands cinéastes actuels du pays. En 1930, un chasseur de primes insondable, un tueur à gages brutal et un bandit un peu loufoque ont leurs yeux rivés sur une carte menant à un trésor inestimable. Pour le trouver au coeur des déserts de Mandchourie, il faudra que l'un d'eux puisse se débarrasser des gangsters coréens, des bandits chinois, de l'armée japonaise... et de ses deux adversaires !

Le train qui fonce à toute allure sur la voie ferrée, aux confins de la Mandchourie, donne le ton de ce film où Kim Jee-woon nous emmène vers une histoire déjantée, tel un cinéaste fou qui réaliserait son rêve de gosse. Via une caméra qui survole les wagons, virevolte autour et nous laisse contempler cette flèche de métal perforant les flots de cet océan doré sur un fond musical au rythme endiablé, le spectateur se doute qu'il va avoir affaire à quelque chose de rapide, de frénétique, de grondant, de tonitruant. Un peu comme le gros plan sur le poing de l'acteur Choi Min-sik, lors de l'introduction de l'inégalable Old Boy, de Park Chan-wook , qui nous indiquait alors clairement que nous allions nous prendre comme un grand coup de poing dans la figure...

Le Bon, la Brute et le Cinglé n'est effectivement pas avare en scènes d'action mouvementées, et les hommages aux mécanismes du western sont légion. Depuis le braquage du train jusqu'au célèbre triple-gunfight final de Sergio Leone, en passant par la prise d'assaut d'une chambre d'hôtel, l'assaut des pillards et la quête d'un fabuleux trésor, Kim Jee-woon ne se prive jamais d'un emprunt supplémentaire. Mais qui connaît un tant soit peu son cinéma se doute bien que ces innombrables reprises ne font qu'enrichir un style empreint de codes réappropriés.

Comme on pouvait s'y attendre, le Bon peut être aussi rude que la Brute, qui se révèle aussi folle que le Cinglé, lequel fait preuve de bonté comme de sauvagerie. Toutefois, à l'instar de la photographie et de la lumière saturées, ces personnages hauts en couleurs composent la matière première d'une oeuvre qui postule pour le plaisir vif et immédiat. Ce ne sont ni les emprunts visibles ni même les situations prévisibles, ou encore l'excès de scènes d'action qui pourront diminuer la qualité de l'oeuvre, encore qu'il est compréhensible que cela puisse déranger. En revanche, c'est entre autres sur la fastueuse course-poursuite finale et à l'écoute de la très entraînante Dont' Let Me Be Misunderstood, de Santa Esmeralda, que l'on pourra se rendre compte à quel point Kim Jee-woon ne voulait rien d'autre qu'une aventure folle et enivrante. C'était bon, un peu brutal, et complètement cinglé...

Pierre-Louis Coudercy





Dernière édition par PL le Sam 24 Jan - 21:47, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur
Juste deux trois réactions par rapport au style (dans la mesure où ça me choque et du coup je me concentre sur le mot en oubliant le sens de la phrase, un peu comme les profs et l'orthographe, lol, je suis foutue je sais) :
"sont tous concernés par une carte menant à un trésor inestimable"
"concernés" ça fait bizarre, on comprend mais c'est pas assez fort, un peu comme on dit qu'on se sent concernés par les problèmes des pays du tiers-monde, mais heu moi j'y suis jamais allée pour faire quelque chose...
"par la prise d'assaut d'une chambre d'hôtel, l'assaut des pillards et la quête d'un fabuleux trésor"... là c'est juste une histoire toute bête de répétition, mais je le répète c'est tout à fait personnel tout ça, des suggestions (il me semble que c'est ce que tu attends en postant tes critiques sur le forum hein !)

Après pour ce que tu racontes, je trouve ça vachement chouette parce que :
ça donne envie de voir le film
il me semble que les trucs intéressants sont mis en valeur (en dehors du fait qu'il y ait plein de références, ce qui paraît évident même si comme moi on n'a pas vu le film...), mais qu'en même temps tu poses bien les limites du film, sans pour autant que l'on ait moins envie de le voir (ça c'est fort)
l'idée de décrire une séquence pour donner le ton (enfin le ton, j'en sais rien, le ton ou une idée quoi) du film c'est chouette, c'est parlant, et puisqu'elle est au début le spectateur qui va voir le film après avoir lu la critique pourra s'en souvenir dès le début, et se rappeler donc de ce qu'elle racontait (je veux dire : il pourra s'installer dans le film avec la critique, faire un petit bout de chemin avec les deux, elle ne surviendra pas brutalement au milieu du film avec des gros sabots qui pourraient faire oublier le film pendant ce temps là...)
on a une idée (certes rapide) de la place du réalisateur dans le cinéma sud-coréen, et même une autre référence pour élargir cette idée si on le souhaite (et puis les critiques de dvd aussi)

Bon, et je n'arrive pas à trouver un truc pas bien dans ta critique, j'ai beau la relire... même au niveau de la progression des idées c'est chouette.
("Mais qui connaît un tant soit peu son cinéma se doute bien que ces innombrables reprises ne font qu'enrichir un style empreint de codes réappropriés." : si je vais le voir tu me prêteras des dvd ?)

Voir le profil de l'utilisateur
Alors déjà, merci beaucoup chère Piera pour jouer le jeu vis-à-vis de ce pauvre article. Pour être honnête, j'avoue avoir été assez mal à l'aise au sujet de ce film... Parce que je ne savais pas quoi dire d'intelligent. D'ailleurs, y'a-t-il quelque chose d'intelligent dans l'article, mouefh. Bref, abordons les points que tu soulignes !

"concernés" ça fait bizarre, on comprend mais c'est pas assez fort, un peu comme on dit qu'on se sent concernés par les problèmes des pays du tiers-monde, mais heu moi j'y suis jamais allée pour faire quelque chose...
Je dis seulement "concernés" car on apprend de la bouche du Bon lui-même que ce n'est pas le trésor qu'il veut, mais la peau de la Brute. Par conséquent, je ne peux pas dire que les trois individus sont tous après le trésor, vu que ce n'est pas tout à fait exact. En revanche, ils sont tous "concernés". Mais si tu estimes que ça dérange (ce qui est tout à fait compréhensible, étant donné que tu avances des arguments solides), alors ça peut se régler.

là c'est juste une histoire toute bête de répétition, mais je le répète c'est tout à fait personnel tout ça, des suggestions
Bah oui, mais je sais pas quoi dire d'intelligent. Faut bien que je remplisse... No

---

Sinon merci beaucoup pour tes compliments ! Pour les DVD, c'est sans problème, quoique ce ne sera pas possible pour tout. Je m'explique...

- The Quiet Family n'est disponible qu'en téléchargement illégal (je l'ai).
- The Foul King ne fait pas encore partie de ma DVDthèque.
- A Bittersweet Life est entre les mains de notre Roseline.

Mais sinon, j'ai 2 Soeurs et son moyen-métrage Memories.

Voir le profil de l'utilisateur
Je rejoins Piera pour le "concerné", je n'avais pas tout à fait compris. Et je la rejoins également pour dire que ta critique est vivante, qu'elle est ni molle ni arbitraire et que j'aime beaucoup. De là à aller voir le film, pourquoi pas Wink...

Le choix de l'affiche du film et de la seconde photo est judicieux aussi. Bref, pauvre article? je crains que non ^^

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai déjà remis mes articles au chef, mais en changeant le "concernés" par "ont leurs yeux rivés sur".
Tant pis pour la petite subtilité entre ceux qui auront déjà vu le film et ceux qu ne l'auront pas vu.

Merci beaucoup pour vos compliments, vous êtes vraiment gentilles. Wink
Je me réserve toutefois le droit de ne pas être d'accord, hein...

Mais pour la seconde photo, on ne la verra jamais dans le journal.
Ça restera un petit plus pour le forum seulement...
Dommage car elle est véritablement iconique. Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum